Share: 

août 26th, 2013 by Leo Plaw Other language versions    

La Solution pour les maîtres anciens de Berlin et la perception Pietzsch

La Solution pour les maîtres anciens de Berlin et la perception Pietzsch

La Solution pour les maîtres anciens de Berlin et la perception Pietzsch

La Fondation pour l’Héritage Culturel Prussien avait décidé, pour accueillir la donation d’œuvres modernes (Max Ernst, Dalí, Magritte) de Ulla and Heiner Pietzsch, de mettre une grande partie des collections de la Gemäldegalerie de Berlin (Rembrandt, Le Caravage, Dürer) en caisse en attendant un hypothétique transfert des tableaux dans un nouveau musée construit à proximité du Bode Museum sur l’Île des Musées. Ce projet n’aurait coûté dans un premier temps que 10 millions d’euros, mais il aurait fallu en débourser au total 375 pour que le nouveau bâtiment voie le jour. Un budget si élevé qu’on pouvait craindre que les tableaux ne soient invisibles pendant des années, voire des dizaines d’années.

Cette idée devrait heureusement être abandonnée à la suite de la présentation par la Fondation d’une étude de faisabilité. Celle-ci préconise qu’une nouvelle aile soit construite sur le Kulturforum afin d’agrandir la Neue Nationalgalerie dédiée à l’art du XXe siècle, pour un coût estimé à 150 millions d’euros. Cela permettra non seulement de présenter les 150 œuvres de la collection Pietzsch mais aussi d’exposer beaucoup plus d’œuvres modernes que cela n’est actuellement le cas. Les collections anciennes ne bougeraient donc pas.

Le choix n’est pas encore définitif, mais il est probable que l’on s’acheminera vers cette solution. Nul doute que le large mouvement de protestation qui s’est déployé au niveau international aura joué un grand rôle. Dans son communiqué, la Fondation a précisé qu’elle n’abandonnait pas l’idée de montrer davantage de peintures de la Gemäldegalerie dans le Bode Museum, expliquant – ce qui est d’ailleurs exact – qu’historiquement celles-ci étaient montrées en même temps que les sculptures.

Le nombre de visiteurs dans les musées berlinois a enregistré une hausse de 73 % entre 2002 et 2010, contre seulement 8 % environ pour l’ensemble des musées allemands, selon une étude publiée l’an dernier.

Origines

DonateDonate to the Fantastic Visions project.

Comments are closed.

Previous and Next Articles

Atiste en vedette Peter Gric